Il était une fois #2

Me voila donc transportée dans un monde dont j’ignorai jusque là l’existence … un monde avec sa propre langue, son propre vocabulaire, mais dont je ne possédais ni dictionnaire ou mode d’emploi et ne connaissais ni interprète ou traducteur : celui des cheveux crépus.

Je ne me doutais pas que j’allais devoir affronter de nouveaux mots plus compliqués les uns que les autres : tortilles, latcher, glycérine, nappy, no poo (rien à voir avec les poux à priori …), shrinkage, cheveux 4b ou 3a ?

Alors prête à braver toutes les épreuves, tel un chevalier à la recherche du saint graal,  je me suis mise à coup de requêtes google à la recherche du produit miracle, du shampoing magique qui en deux coups de cuillères à pots transformerai la tignasse indomptable de ma petite crevette en un magnifique afro soyeux, brillant et bien hydraté.

afro

Bien sur les choses n’ont pas été si simples que çà ….

 

Il était une fois #1

L’histoire commence ici.

J’avais passé un DEA de Physique à 25 ans, un peu par hasard, juste pour voir si j’en étais capable.
A 30 ans je plongeais à 40 mètres pour admirer les requins marteaux et enfin, à 35,  je me  lançais dans l’ascension de mon premier 4000 mètres. Bref rien ne me semblait insurmontable.

Puis, à presque 40 ans, elle est apparue dans ma vie.

article 1 photo1

Jusque là, rien de bien extraordinaire, si ce n’est qu’avec un papa africain, je m’attendais, comment dire, à juste un petit peu plus de couleur et de frisettes.

Puis elle a grandi,

article 1 photo2

petit à petit.

article 1 photo3

C’est alors que les choses ont commencé à se compliquer …

Back to top